Association

Mémoire de Mermoz

Présentation
“Jean Mermoz”

Jean Mermoz

Jean Mermoz,
Commandeur de la Légion d’Hon­neur et
Inspecteur Général de la Compagnie Air France

Historique

Sublime figure d’aviateur, d’une valeur morale et professionnelle hors de pair. Créateur, au prix d’efforts surhumains, de l’aviation com­merciale transocéanique, a fait de son nom un symbole et de sa carrière une longue suite d’ex­ploits.

Allant jusqu’au bout de toute entreprise, envisageant la mort avec sérénité, a mérité l’ad­miration générale par la grandeur de ses actes. Porté disparu avec l’équipage de la “Croix du Sud”, dont il était le chef de bord, accomplissant sa 24e traversée de l’atlantique sur la ligne postale qu’il avait été le premier à tracer.

Entre de plain-pied dans la légende, et s’inscrit parmi les héros les plus purs de l’aviation française. 8500 heures de vol. Citation de Pierre COT, Ministre de l’Aviation à l’ordre de la Nation décernée à Jean Mermoz (JO du 17 décembre 1936).

Le parcours de Jean Mermoz

1901
9 DÉCEMBRE
Naissance à Aubenton (02).
Enfance à Mainbressy (08) dès 1903.
Exode à Aurillac (15) en août 1914.

1920 – 1923
Contractant un engagement par devancement d’appel,
il obtient le Brevet de pilote N° 18096 à Istres.
A la conclu­sion d’une belle campagne de Syrie, le sergent
Jean Mermoz est libéré avec la Croix de Guerre des T.O.E.

1924
17 OCTOBRE
Convoqué le 13 octobre, il est embauché après essais
devant Daurat, par la CGEA-LAL .
Après formation, est affecté aux tronçons
“Toulouse – Malaga – Casablanca – Dakar”.

1927
12 SEPTEMBRE
La CGEA de Latécoère est vendue
à Marcel Bouilloux­-Laffont,
et devient la CGA ou Aéropostale.

10 ET 11 OCTOBRE
Sur Laté 26 2R “Spirit of Montaudran”,
il réussit le Raid Toulouse – St Louis du Sénégal.
Promu Chef Pilote, J. Mermoz arrive à Rio le 28 décembre.

1928
18 NOVEMBRE
Après avoir imposé le vol de nuit
entre Rio et Buenos-Aires, il réussit la liaison
Buenos-Aires Mendoza – Santiago du Chili.

1929
3 MARS
Il subit deux accidents suc­cessifs au sommet des Andes et,
accompagné de Collenot, ils travaillent 3 jours à réparer l’avion accidenté.

19 JUILLET
D. Daurat donne son accord pour que Jean Mermoz
assure la ligne Buenos-Aires – Santiago du Chili.

1930
10 FÉVRIER
Revenu en France, il passe son Brevet de pilote d’hydravion
sur Laté 28-3 “Comte de la Vaux” et s’adjuge
le record du Monde en circuit fermé.

12 ET 13 MAI
Envolé le 12 de St Louis avec le courrier posté à Paris le 10,
Mermoz, Dabry et Gimié, sur Laté 28.3 “Comte de la vaux”,
amerrissent le 13 à Natal au Brésil.

30 AOÛT
Poursuivant les essais du Laté 28.8, il est sauvé par son
para­chute au-dessus de Capens (31) suite à dislocation de son avion en vol.

1933
17 JANVIER
L’avion révolutionnaire “à roulettes”, l’Arc en Ciel
de René Couzinet, piloté par Jean Mermoz
réussit la liaison Le Bourget – Istres – Port Etienne –
Saint Louis – Natal – Rio de Janeiro.

1934
4 AOÛT
Jean Mermoz est fait
Commandeur de la Légion d’Honneur et est nommé
le 15 avril 1935 “Inspecteur Général d’Air France”.

1936
7 DÉCEMBRE
Envoi de Dakar du Laté “Croix du Sud”
piloté par Jean Mermoz,
accompagné de A. Pichodou, E. Cruveilher et
J. Lavidalie et H. Ezan.
L’hélice du moteur droit refu­sant de changer de pas,
l’hy­dravion revient et on procède
au changement du réducteur.
L’hydravion reprend son vol et envoie,
quelques heures après,
le dernier message :

Avons coupé moteur arrière droit”.

Silence définitif.

Lieux de Mémoire de Jean Mermoz

Depuis novembre 2006, Aérostèles recense les lieux de mémoire aéronautique : stèles, monuments, plaques commémoratives, fresques…
Mermoz et l’Aéropostale et l’Argentine.
“Jean Mermoz (1901-1936), par Philippe Ballarini”

Les vidéos